Maroc : Le marché de la céramique estimé à 2,7 milliards $ en 2024

Maroc : Le marché de la céramique estimé à 2,7 milliards $ en 2024

Le taux moyen de croissance annuel du marché marocain de la céramique s’élève actuellement à 6% et le chiffre d’affaires du secteur devrait atteindre 2,7 milliards de dollars en 2024, contre 1,5 milliard en 2015 pour refinansiering, d’après le cabinet international «Transparency Market Research».

Le marché marocain des carreaux en céramique et en porcelaine, des matériaux de salle de bains et des meubles et accessoires se portera bien dans les prochaines années, assure le cabinet «Transparency Market Research», dans un rapport intitulé «Ceramic Porcelain Tiles Market Driving Factors, Industry Analysis, Investment Feasibility And Trends 2024».

Les carreaux en grès cérame pleine masse dominent le marché marocain des carreaux en céramique et en porcelaine. «Ce segment devrait connaître une forte progression au cours des prochaines années, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 7,3% d’ici 2024», lit-on dans le rapport de «Transparency Market Research».

Les auteurs du rapport indiquent que la porcelaine émaillée devrait en outre, devenir l’option d’investissement la plus attrayante sur le marché marocain, relevant que les carreaux minces représentent une génération relativement récente de carreaux en céramique et en porcelaine.

«Ce segment devrait être très lucratif dans un proche avenir», prédissent-ils, précisant, par ailleurs, que la porcelaine est le segment en expansion la plus rapide.

«Le marché des meubles et accessoires de salle de bain est, pour sa part, dominé par le segment des articles de toilette, sanitaires et robinets qui devraient enregistrer un taux de croissance élevé au cours de la période de prévision», souligne le document.

«Une poignée d’acteurs locaux dispersés et internationaux domine le marché», fait noter le cabinet, ajoutant que Tanger et Casablanca constituent les poumons du marché marocain des produits de la céramique et de la porcelaine.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.