GlobalData : La production de plomb plombée par la Covid-19

GlobalData : La production de plomb plombée par la Covid-19

La crise sanitaire engendrée dans le monde par la pandémie de Covid-19, va impacter fortement la production de plomb qui connaitra une nette baisse en 2020, a annoncé la société d’analyse GlobalData, précisant en revanche, qu’en 2021, la production du plomb sera plutôt propice et repartira à la hausse.

«En 2020, la production mondiale de plomb devrait baisser de 5,2 %, passant de 4,71 millions de tonnes en 2019 à 4,46 millions de tonnes», rapporte GlobalData, qui souligne que l’apparition de la pandémie du coronavirus a eu un impact significatif sur le secteur comme sur l’industrie minière au premier semestre de l’année.

La production mondiale globale des mines de plomb a diminué en glissement annuel de 3,4 % au premier trimestre 2020, précise GlobalData, expliquant que «cette baisse est principalement due à la diminution de la production en Chine, en Inde et au Kazakhstan en raison des restrictions imposées par la Covid-19».

«Bien que la plupart des producteurs de plomb aient progressivement redémarré leurs activités minières, la baisse de la demande du secteur automobile devrait limiter la production minière en 2020», a estimé Vinneth Bajaj, analyste minier principal chez GlobalData.

D’après GlobalData l’année 2021 sera plus prometteuse et la production de plomb repartira à la hausse avec un taux de croissance annuel de 4,2% pour atteindre 5,2 millions de tonnes en 2024. Les principaux contributeurs devraient être le Pérou, l’Australie et la Chine, avec une production cumulée estimée à  3,3 millions de tonnes en 2024.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *