Le Maroc table sur 5,4 % de croissance en 2021

Le Maroc table sur 5,4 % de croissance en 2021

Le Chef du gouvernement marocain a adressé aux différents départements ministériels, une circulaire relative à l’élaboration du Projet de loi de finances (PLF) 2021, dans lequel le Maroc table sur une croissance économique de 5,4 % en 2021 contre -5% en 2020.

La mise en œuvre du Plan de relance de l’économie nationale, la généralisation de la couverture sociale et la mise en œuvre de l’exemplarité de l’Etat, sont les trois priorités du PLF 2021.

Selon le département de la primature, le PLF 2021 tient compte de la conjoncture nationale et internationale marquée par les conséquences socio-économique de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.

Le PLF 2021 se base sur l’hypothèse d’un prix moyen du gaz butane à 350 dollars la tonne et d’une récolte céréalière moyenne de l’ordre de 70 millions de quintaux, précise-t-on à Rabat.

Les mêmes sources soulignent que l’élaboration du Projet de loi de finances 2021 intervient dans un contexte particulier impacté par la pandémie du coronavirus, et la sécheresse ayant affecté cette année la campagne agricole dans le Royaume.

Au vu de ces deux chocs, doublés de l’impact subi par plusieurs secteurs en particulier ceux tournés vers l’export, l’économie marocaine devrait se contracter à un niveau jamis enregistré depuis la fin des années 1990.

Les équilibres macroéconomiques seraient aussi impactés notamment avec l’aggravation des déficits budgétaires et du compte courant de la balance des paiements, prédisent les économistes.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.