Les Assemblées annuelles 2020 de la BAD s’ouvrent ce mercredi

Les Assemblées annuelles 2020 de la BAD s’ouvrent ce mercredi

Les Assemblées annuelles 2020 de la Banque africaine de développement (BAD), qui se tiendront pendant deux jours en visioconférence, en raison de la pandémie de Covid-19, se tiennent à partir de ce mercredi 26 août sous le thème : « mieux reconstruire l’Afrique après la pandémie de la Covid-19 ».

Ces assises s’achèveront le 27 août, par l’élection d’un nouveau président du groupe de la BAD. L’actuel président, Akinwumi Adesina, élu en mai 2015, est le seul candidat en lice pour un nouveau quinquennat. Depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, M. Adesina s’est engagé avec la BAD à atténuer l’impact de la maladie dans le continent.

La Covid-19 a durement frappé les économies africaines après la chute des prix des produits de base et les mesures de confinement imposées par les gouvernements, dont la fermeture des frontières de nombreux pays du continent. Face à cette situation, la BAD s’est tenue aux côtés des pays africains.

«La Banque apporte un soutien aux pays membres de la région afin de protéger leurs économies, leurs systèmes de santé et les moyens de subsistance de leurs populations contre les répercussions induites par la Covid-19 sur la santé publique et l’économie», indique la BAD, dans un communiqué.

Le texte est revenu sur les différentes initiatives prises pour atténuer l’impact sanitaire et socio-économique de la pandémie auprès des membres régionaux du groupe bancaire panafricain.

Lors de ces Assemblées annuelles 2020, les gouverneurs devraient recevoir des informations sur l’évolution des diverses activités de la banque depuis l’édition 2019 tenue à Malabo, en Guinée équatoriale.

Ces informations, indique-t-on, porteront notamment sur la 7ème augmentation générale du capital de la Banque, qui a permis d’accroître d’un montant historique le capital de la Banque, passant de 115 milliards à 208 milliards de dollars.

L’année 2020, marque la 55ème session annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque et la 46ème session annuelle du Fonds africain de développement (FAD), le Guichet concessionnel de la Banque, ainsi que l’élection du président du groupe.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *