Un déficit du sucre annoncé sur le marché mondial

Un déficit du sucre annoncé sur le marché mondial

La production du sucre au titre de la campagne 2020/2021 ne peut pas satisfaire toutes les demandes sur le marché mondial du sucre qui connaitra en 2020-21 un déficit estimé à plus de 700.000 tonnes, révèle l’Organisation internationale de sucre (ISO) dans sa dernière mise à jour trimestrielle.

«L’écart entre la production et la consommation devrait s’élever à 724.000 tonnes durant ladite saison», écrit l’ISO, indiquant qu’en 2020/2021, le marché mondial du sucre demeurera dans une phase déficitaire.

L’organisation mondiale explique cette situation par un léger rebond de 2,6% de la consommation à 174,19 millions de tonnes qui devrait se remettre des conséquences de la Covd-19.

«L’impact sans précédent du coronavirus sur la consommation cette année ne devrait pas se répéter durant la saison prochaine. Nous avons anticipé plutôt un revirement majeur dans la mesure où l’industrie et les gouvernements sont focalisés sur la reprise de l’économie», fait noter l’ISO.

«Bien qu’il soit largement admis que la pandémie du coronavirus ne connaîtra pas de répit tant qu’un vaccin ne sera pas trouvé, son impact sur la consommation mondiale de sucre, a été jusqu’ici défini comme une fonction des restrictions des déplacements et de la consommation hors domicile plutôt qu’un changement des habitudes de consommation», explique la même source.

Selon les prévisions de l’ISO, la production mondiale du sucre devrait croître de manière plus modérée (2,3%) à 173,46 millions de tonnes avec une meilleure contribution de l’Inde (31,5 millions de tonnes).

L’inde est l’un des grands producteurs mondiaux de sucre mais elle est également l’un des principaux consommateurs aux cotés de l’Union européenne (UE).

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *