OPEP+ : La Russie plaide pour le respect du taux maximal de conformité à l’accord de réduction de la production

OPEP+ : La Russie plaide pour le respect du taux maximal de conformité à l’accord de réduction de la production

Le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, a appelé, ce jeudi 17 septembre 2020, l’ensemble des pays signataires de l’accord de réduction de la production pétrolière de l’OPEP+ à maintenir le taux maximal de conformité à cet accord historique.

Intervenant en marge des travaux de la 22ème réunion du Comité ministériel mixte de suivi OPEP/non-OPEP (JMMC), Novak a souligné que le respect du taux maximal de conformité est indispensable pour «parvenir au rééquilibrage du marché et s’assurer que la reprise des cours se poursuit».

Le ministre saoudien de l’Energie, Abdel Aziz ben Salmane, quant à lui, a suggéré aux pays membres de «se tenir disposés à prendre d’autres mesures nécessaires en cas de besoin au-delà des 7,7 millions de barils/jour de coupe, suite aux incertitudes liées à la pandémie de Covid-19».

«La conformité pleine et entière n’est pas un acte de charité, elle fait partie intégrante de notre effort collectif», a indiqué le ministre saoudien. Il a mis en exergue l’importance d’être proactif.

Le président de la Conférence de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Abdelmadjid Attar, a appelé à la vigilance et l’engagement de l’ensemble des membres de l’accord, à l’heure où la pandémie du coronavirus repart à la hausse dans certaines régions du monde.

Au cours de cette réunion, les membres du JMMC ont eu à évaluer le niveau du respect des engagements de baisse de la production des pays signataires de la Déclaration de Coopération pour le mois d’Août 2020, tels que adoptés lors de la 10ème réunion ministérielle OPEP et Non-OPEP, tenue le 12 avril dernier.

Le JMMC est composé de sept pays membres de l’OPEP (Algérie, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Irak, Koweït, Nigeria et Venezuela) et de deux pays non membres du cartel (Russie et Kazakhstan).

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *