La Covid-19 reconnue comme maladie professionnelle en Tunisie

La Covid-19 reconnue comme maladie professionnelle en Tunisie

La Tunisie reconnait la Covid-19 comme une maladie professionnelle pour le corps médical et paramédical en exercice dans les secteurs public et privé, indique un communiqué à l’issue d’un Conseil ministériel restreint tenu le samedi 3 octobre, sur l’évolution de la situation épidémiologique dans le pays.

Le ministère des Affaires sociales est chargé de réviser la loi relative au classement des maladies professionnelles, indique un communiqué.

Le conseil ministériel qui s’est tenu sous la présidence du chef du gouvernement, Hichem Méchichi, a par ailleurs de mettre en application des mesures urgentes pendant au moins 15 jours afin de ralentir la propagation du nouveau coronavirus, qui menace de saturer les hôpitaux tunisiens.

Dans ce sens, le conseil s’est prononcé en faveur de l’interdiction de tout rassemblement et manifestation, et réitéré l’obligation du port du masque dans les transports publics, les espaces fermés, et les locaux du commerce ouverts au public.

«Toutes les manifestations culturelles, commerciales, sportives, publiques ou privées sont interdites pendant les deux semaines à venir», lit-on dans le communiqué.

Le Conseil a également décidé de revoir les horaires de travail, détaillant que «les administrations travailleront par roulement, pendant cinq heures, afin de limiter l’encombrement des transports tout en permettant aux forces de production de poursuivre leur travail».

Les nouveaux horaires administratifs débuteront ce mardi 6 octobre et ce jusqu’au 31 octobre 2020. Pour la matinée, les horaires vont de 8h30 à 13h30 et les après-midi de 12h30 à 17h30, précise la même source, ajoutant que ces horaires ne s’appliquent pas aux forces de sécurité, aux militaires, aux agents de la Douane, ni aux établissements sanitaires et éducatifs.

Au 4 octobre, le nombre total de cas positifs recensés en Tunisie est de 22.230, dont 5.032 rétablis et 16.877 cas actifs. Le nombre de décès à ce jour s’élève à 321 morts.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *