S&P Global Ratings attribue au Maroc la note BBB- avec des perspectives négatives

S&P Global Ratings attribue au Maroc la note BBB- avec des perspectives négatives

L’agence de S&P Global Ratings a maintenu la note souveraine du Maroc à BBB- avec des perspectives négatives au lieu de stables comme avant compte tenu de l’impact de la pandémie de coronavirus sur l’économie et les finances publiques marocaines.

S&P Global Ratings estime qu’en raison des graves impacts de la Covid-19 sur la demande extérieure et intérieure du Maroc, son PIB réel se contractera probablement d’environ 5,5 % en cette année 2020.

De plus, ajoute l’agence, les mesures budgétaires extraordinaires adoptées par le gouvernement marocain pour faire face à la pandémie devraient «creuser le déficit de l’Etat à environ 7,7 % du PIB en 2020, alors que la dette publique nette devrait atteindre 65,9 % du PIB».

Alors que les prévisions tablent sur un rebond de l’activité économique à partir de 2021, S&P n’exclut pas une dégradation de la note souveraine du Maroc dans les prochains mois, si le contexte économique reste défavorable.

«Les perspectives négatives signifient que nous pourrions abaisser nos notes sur le Maroc au cours des 24 prochains mois si les niveaux de la dette publique nette ne diminuent pas malgré le rebondissement économique attendu, si les taux de croissance du PIB réel sont nettement inférieurs à nos projections ou si les besoins bruts de financement extérieur de l’économie continuent d’augmenter», stipule l’agence dans son rapport de notation.

S&P Global Ratings laisse entrevoir une éventuelle révision des perspectives de la note souveraine marocaine pour les rendre stables si les perspectives d’assainissement budgétaire s’améliorent sensiblement.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *