Le lauréat du prix Nobel de la paix 2020 recherche 6,8 milliards $

Le lauréat du prix Nobel de la paix 2020 recherche 6,8 milliards $

Le Programme alimentaire mondial (PAM), Lauréat du prix Nobel de la paix 2020, cherche à mobiliser 6,8 milliards $ pour le prochain semestre afin de prévenir une forte hausse de la faim dans le monde, en raison du ralentissement économique lié au coronavirus.

D’après l’agence onusienne, «la pandémie a fragilisé les moyens de subsistance de nombreuses populations déjà en situation de précarité économique et pourrait précipiter 130 millions de personnes supplémentaires dans la faim d’ici la fin de cette année».

Dans le cadre de ses efforts de financement, le PAM a déjà levé jusqu’ici, une enveloppe de 1,6 milliard $ et espère des contributions des donateurs internationaux pour combler le gap.

«Nous avons encore beaucoup de fonds à lever pour nous assurer de contrer la faim », a déclaré David Beasley, Directeur exécutif du PAM. Il ajoute que « si le coronavirus n’est pas contenu, le taux de décès liés à la faim pourrait tripler, voire quintupler par rapport à ce que nous avons enregistré jusqu’ici», c’est-à-dire 7 millions de personnes.

En 2019, le Programme alimentaire mondiale a reçu un total de 8 milliards $ de contributions volontaires. Cette institution fait noter qu’elle a fourni au terme de ladite année «4,2 millions de tonnes de produits alimentaires dans différentes régions dans le besoin et a assisté 97 millions d’individus à travers le monde».

Le 12 octobre dernier, le comité Nobel a attribué au PAM le Prix Nobel de la paix 2020, pour ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits, et pour avoir joué un rôle moteur visant à empêcher l’utilisation de la faim comme arme de guerre et de conflit.

 

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *