Le Rwanda légalise le cannabis médical pour l’exportation

Le Rwanda légalise le cannabis médical pour l’exportation

La production et la commercialisation du cannabis à des fins médicales et destiné à l’exportation sont désormais légales au Rwanda. Le gouvernement rwandais a approuvé en début de semaine, en Conseil des ministres, des directives autorisant la culture, la transformation et l’exportation du cannabis à partir du Rwanda uniquement à des fins thérapeutiques.

En prenant cette décision, le pays de Paul Kagamé, compte tirer profit du marché florissant, et en pleine croissance de la commercialisation du cannabis médical. «La culture du cannabis au Rwanda sera exclusivement destinée à l’exportation», a indiqué le ministre rwandais de la Santé, Dr Daniel Ngamije, précisant que la consommation du cannabis dans le pays reste illégale et punie.

«Cela ne donnera pas de place à ceux qui en abusent. La loi qui punit l’abus des drogues est en place et elle continuera d’être appliquée comme d’habitude», a-t-il déclaré. M. Ngamije a fait savoir que «la production du cannabis sera encadrée par des mesures strictes dans des zones dédiées et les fermiers devront avoir une autorisation spéciale».

Suite à cette décision de l’exécutif, l’agence gouvernementale de promotion des investissements, Rwanda Development Board, a indiqué dans un communiqué qu’elle a déjà prévu des lignes directrices fournissant un cadre pour investir dans la production et la transformation du cannabis médical pour l’exportation. Un prélèvement spécial à l’exportation sera également effectué afin de permettre au pays d’engranger des ressources considérables du cannabis», lit-on dans le communiqué du Rwanda Development Board.

Des pays africains comme l’Afrique du Sud, l’Eswatini, le Ghana, le Lesotho, le Malawi, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe ont déjà légalisé le cannabis médical. Aux Seychelles, l’adoption d’un cadre réglementaire est en cours. Dans des pays tels que le Maroc, le Nigeria ou encore le Mozambique, la légalisation de la culture du cannabis médical fait débat.

Selon le cabinet Prohibition Partners, la légalisation de la commercialisation du cannabis pourrait permettre au secteur de représenter un marché de 7,1 milliards $ en Afrique, en 2023.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *