Le Ghana suspend ses importations de volailles de 5 pays européens

Le Ghana suspend ses importations de volailles de 5 pays européens

Le Ghana interdit désormais toutes importations de volailles et de produits avicoles dérivés depuis l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, le Royaume-Uni et la Russie, où sont signalés des foyers de grippe aviaire.

«Les importations de poulets congelés, d’œufs à couver, de poussins d’un jour, de produits de volaille et d’aliments pour volaille depuis 5 pays d’Europe touchés actuellement par une épidémie de grippe aviaire de type H5N8 » sont interdites, a décidé l’exécutif ghanéen.

Dans un communiqué, Robert Ankobiah, directeur par intérim au ministère ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture, a fait savoir que «les permis accordés précédemment pour les importations depuis ces pays sont désormais invalidés».

Bientôt le Ghana va ajouter à la liste de ces 5 pays européens, la Belgique, où un foyer de grippe aviaire vient d’être identifié, a révélé ce samedi  l’Agence belge pour la sécurité alimentaire (AFSCA).

Cette décision, relève-t-on, ne devrait avoir qu’un impact limité sur l’approvisionnement du marché ghanéen étant donné que près de 70% des importations totales, de ce pays ouest-africain, proviennent du Brésil et des Etats-Unis d’Amérique.

Au Ghana, l’industrie avicole n’arrive pas à couvrir les demandes grandissantes des consommateurs surtout urbains, en raison de nombreux obstacles comme les coûts prohibitifs de l’alimentation animale et de l’énergie.

Le pays de Kwame Nkrumah consomme près de 200.000 tonnes de viande de volaille par an et dépend à plus de 75 % des importations pour satisfaire ses besoins.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *