RDC : Début des travaux de construction d’une zone franche industrielle

RDC : Début des travaux de construction d’une zone franche industrielle

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), a donné le coup d’envoi aux travaux de construction d’une zone franche industrielle.

Ce projet, porté par le gouvernement congolais, s’est donné pour objectif de mettre en place des infrastructures nécessaires afin d’attirer les investissements étrangers et de stimuler la création d’entreprises au niveau local.

Déjà, comme facilité, il est promis une exonération de 5 à 10 ans pour les entreprises qui s’y installeront.Pour développer l’économie de la RDC, au total, 6 zones franches seront construites, dont les travaux de construction de la toute première zone économique spéciale viennent d’être lancés dans la commune de Maluku à Kinshasa, la capitale.

La zone franche présente des avantages fiscaux et réglementaires pour les investisseurs et entrepreneurs, défendent les promoteurs du projet. Entre autres facilités, une exonération de taxes sur 5 ans, qui peut être étendue sur 10 ans, apprend-t-on. À la fin de cette période de 5 ans renouvelable une fois, il est prévu le paiement de la moitié des droits et taxes dus à l’État.

La construction du site pilote à Maluku, qui s’étend sur 885 hectares et 6.500 mètres de clôture, a été confiée à Strategos Group, une firme recrutée par la Banque Mondiale.

Strategos Group se concentrera notamment sur la construction des entrepôts et la mise à disposition des espaces aux entreprises de divers secteurs, à l’exception des entreprises minières et des banques.

À long terme, la Zone économique spéciale de Maluku va favoriser les exportations et permettre la création de 3 500 emplois directs.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *