Cinq pays africains reçoivent 55 millions de $ du CERF pour éviter la famine

Cinq pays africains reçoivent 55 millions de $ du CERF pour éviter la famine

Le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Nigeria, la République démocratique du Congo (RDC) et le Soudan du Sud ont reçu une aide de 55 millions de dollars, débloquée par le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations unies (CERF), à titre d’assistance d’urgence pour faire face à une sérieuse menace de la famine.

Ces cinq pays africains sont exposés à un risque de détérioration de l’insécurité alimentaire aiguë, a indiqué Mark Lowcock, chef du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), soulignant qu’«à l’heure actuelle, accorder plus d’argent pour les opérations d’aide est le moyen le plus rapide et le plus efficace de soutenir les efforts de prévention de la famine».

Selon la répartition prévue par l’OCHA, 6 millions $ iront au Burkina Faso, 7 millions $ à la RDC, 7 millions $ au Soudan du sud et 15 millions $ sont destinés aux populations du Nord-est du Nigeria.

En plus, 20 millions de dollars ont été mis de côté en anticipation des actions visant à lutter contre l’insécurité alimentaire et la sécheresse en Ethiopie, a fait savoir Lowcock.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *