Indice des marchés financiers : Le Maroc, le plus attractif en Afrique du nord

Indice des marchés financiers : Le Maroc, le plus attractif en Afrique du nord

La Bourse de Casablanca est le 1er marché financier le plus attractif en Afrique du nord, révèle l’Indice ‘Absa Africa Financial Markets’, réalisé en partenariat avec Absa Group Limited, l’une des plus grandes banques du continent.

L’Indice Absa Africa Financial Markets classe 23 marchés financiers africains en termes d’attractivité. En Afrique du nord, seuls deux pays figurent dans ce classement en l’occurrence le Maroc classé 8ème continental et l’Egypte (14ème).

Le podium de cet Indice pour l’année 2020 est occupé par l’Afrique du Sud, l’Ile Maurice et le Nigeria respectivement avec des scores de 89 points, 79 points et 65 points.

L’Afrique du Sud est classée première en termes de profondeur du marché et d’accès aux devises. Dans le pays, le contrôle de change s’est assoupli en 2020 mais Pretoria reste affectée par une forte dégradation des notes souveraines.

L’Ile Maurice, quant à elle, présente une fiscalité favorable aux entreprises et aux investisseurs. Concernant le Nigeria, il est indiqué le géant ouest-africain devrait à terme favoriser le développement des produits dérivés.

Derrière ce trio l’on retrouve dans l’ordre, le Botswana, la Namibie, le Ghana, le Kenya, le Maroc, la Zambie, l’Ouganda, les Seychelles, la Tanzanie, le Rwanda, l’Egypte, l’Eswatini, la Côte d’Ivoire, le Mozambique, le Malawi, le Sénégal, Lesotho, le Cameroun, l’Angola et l’Ethiopie.

L’Indice ‘Absa Africa Financial Markets’ évalue les pays selon six piliers principaux. Il s’agit de la profondeur du marché, de l’accès aux devises, de la transparence du marché et de l’environnement fiscal et réglementaire, de la capacité des investisseurs locaux, de la solidité macroéconomique et de l’opposabilité des contrats financiers, des positions collatérales et des recours contre l’insolvabilité.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.