L’ONU sollicite 35 milliards $ au profit de 235 millions de personnes vulnérables en 2021

L’ONU sollicite 35 milliards $ au profit de 235 millions de personnes vulnérables en 2021

L’ONU et ses partenaires ont lancé un appel humanitaire record afin de mobiliser les 35 milliards $ pour fournir une aide à environ 235 millions de personnes dans le monde, exposées en 2021 à des difficultés de survie à cause de la pandémie de la Covid-19, des conflits et du changement climatique.

Pour la plupart, il s’agit de  personnes plus vulnérables, qui sont «confrontées à la faim, aux conflits, aux déplacements (forcés) et aux conséquences du changement climatique et de la pandémie de Covid-19», a indiqué l’ONU.

Elle fait noter qu’en 2020, la pandémie a modifié le paysage de la réponse humanitaire en rendant 235 millions de personnes tributaires de l’aide internationale. Il s’agit d’une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière où le nombre de personnes tributaires de l’aide internationale était estimé à 160 millions d’individus.

Alors que le nombre de personnes dans le besoin augmente, les ressources font de plus en plus défaut. «Les budgets de l’aide humanitaire font face à des coupes terribles alors que l’impact de la pandémie mondiale continue de s’aggraver», a prévenu le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

Face à l’ampleur de la situation, Guterres a invité le monde entier à «se tenir aux côtés de ces populations dans les moments les plus sombres de leur vie». Il est question, selon lui, de se mobiliser pour éviter la famine, lutter contre la pauvreté et maintenir les enfants vaccinés et scolarisés.

En 2020, les donateurs internationaux ont octroyé 17 milliards $ pour la réponse humanitaire, ce qui a permis, selon les statistiques onusiennes, d’aider un record de 7 personnes sur 10 parmi les populations qui avaient besoin d’une assistance humanitaire.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.