Maroc : Remboursement par anticipation au FMI

Maroc : Remboursement par anticipation au FMI

Dans la perspective de renforcer la confiance des investisseurs et des marchés dans l’économie marocaine, le Maroc a procédé le 21 décembre dernier, au remboursement par anticipation d’une partie du tirage sur la Ligne de Précaution et de Liquidité (LPL), au Fonds monétaire international (FMI).

Cette opération, d’un montant de 651 millions de DTS (Droits de Tirage Spéciaux), soit l’équivalent de près de 936 millions de dollars américains, sera effective le 8 janvier 2021.

D’après un communiqué conjoint du ministère marocain de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration et de la banque centrale, Bank Al Maghrib (BAM), cette opération permet de soulager les engagements financiers futurs du Maroc tout en réduisant le coût de cette opération, aux conditions très favorables de la dernière émission du Trésor à l’international.

Le communiqué précise que «cette opération ne manquera pas non plus de renforcer la confiance des investisseurs et des marchés dans notre économie».

Lors d’une réunion tenue le 18 décembre à l’occasion de l’examen du rapport des consultations au titre de l’Article IV pour le Maroc, les membres du Conseil d’administration du FMI ont unanimement salué le désir du Maroc de rembourser par anticipation une partie du tirage sur la LPL.

Dans le cadre de sa réponse proactive à la crise de la pandémie de la Covid-19, le Royaume avait procédé le 7 avril dernier à un tirage sur la LPL pour un montant équivalent à près de 3 milliards de dollars américains, remboursable sur 5 ans, avec une période de grâce de 3 ans.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *