L’accord post-Brexit signé à Bruxelles et à Londres

L’accord post-Brexit signé à Bruxelles et à Londres

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et son homologue du Conseil européen, Charles Michel ont signé ce mercredi 30 décembre, l’accord commercial post-Brexit conclu avec le Royaume-Uni pour encadrer la rupture historique de ce pays avec l’Union Européenne (UE).

Les documents ont ensuite été acheminés à Londres, où ils ont été également paraphés par le Premier ministre britannique, Boris Johnson.

Cet accord, qui doit entrer en vigueur ce jeudi 31 décembre à 23h00 GMT, marquera «le début d’une merveilleuse relation entre le Royaume-Uni et nos amis et partenaires de l’Union européenne», a déclaré Boris Johnson, saluant «un excellent accord pour notre pays».

Le chef du gouvernement britannique a assuré que son pays gardera de liens étroits avec l’UE. «Nous allons devenir un voisin amical, le meilleur ami et allié que l’UE pourrait avoir, travaillant main dans la main quand nos valeurs et intérêts coïncident tout en respectant le désir souverain du peuple britannique de vivre sous nos propres lois», a-t-il déclaré.

La signature de cet accord entre Londres et Bruxelles est l’aboutissement de plusieurs mois de négociations. «Cela a été un long chemin. Il est temps désormais de laisser le Brexit derrière nous. Notre avenir se construit en Europe », a déclaré sur un tweet, la cheffe de l’exécutif européen, Ursula von der Leyen, à l’issue de la signature du document dans la capitale européenne. Le président du conseil européen, Charles Michel a pour sa part salué un accord juste et équilibré.

Avec cet accord, l’UE offre au Royaume-Uni un accès sans droits de douane ni quotas à son marché de 450 millions de consommateurs, mais prévoit pour éviter tout dumping des sanctions et des mesures compensatoires en cas de non-respect de ses règles en matière d’aides d’État, d’environnement, de droit du travail et de fiscalité.

Le Royaume-Uni, sorti officiellement de l’UE le 31 janvier dernier, cessera ce 31 décembre 2020 à minuit, d’appliquer les règles européennes. Il quittera le marché unique, l’union douanière et le programme d’échanges d’étudiants Erasmus.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *