Sénégal : 13 milliards $ pour la stratégie climatique nationale

Sénégal : 13 milliards $ pour la stratégie climatique nationale

Pour exécuter son programme de Contribution nationale déterminée (CDN) à la lutte mondiale contre le changement climatique, le Sénégal a besoin d’une enveloppe financière de plus 13 milliards de dollar américain. Ce programme mise sur l’adaptation et l’atténuation climatiques.

Dans sa politique climatique, ce pays côtier d’Afrique de l’ouest compte consacrer 8,7 milliards $ aux actions d’atténuation et 4,3 milliards à l’adaptation. Pour l’instant, la mobilisation financière est encore à l’état embryonnaire, à en croire le ministre sénégalais de l’environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall.

«Il nous reste encore du chemin à faire pour mobiliser les 13 milliards $ nécessaires à la mise en œuvre de l’ensemble des activités programmées dans la CDN», a laissé entendre M. Sall, lors d’une séance de vulgarisation des CND. Ce dernier a fait savoir que jusqu’ici, seuls 10 projets approuvés par le Fonds vert pour le climat ont obtenu un financement global de 150 millions $.

Le ministre en charge de l’Environnement est revenu sur les axes directeurs de la stratégie climatique du Sénégal. En plus de l’atténuation et de l’adaptation, cette stratégie prend également en compte le transfert des technologies combinés au renforcement des capacités locales.

«Ces actions promeuvent une trajectoire de développement sobre en carbone, avec un objectif de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre de 7 % à 29 % à l’horizon 2030 par rapport à 2010», a précisé le ministre Sall.

Selon les dispositions de l’Accord de Paris sur le climat, les pays signataires devaient soumettre des contributions actualisées et plus ambitieuses au plus tard fin 2020. En raison notamment de la pandémie de Covid-19, seul le Rwanda a respecté ce délai en Afrique.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *