UNEA : Construire un monde plus résilient et inclusif après la Covid-19

UNEA : Construire un monde plus résilient et inclusif après la Covid-19

La 5ème session de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (UNEA) se tient en visioconférence, à partir de ce lundi 22 février, et ce en deux étapes, la première virtuelle en 2021 et la seconde présentielle en 2022, en raison des restrictions qu’impose la pandémie du covid-19.

La 5ème session en ligne qui se tient les 22 et 23 février, va aborder les questions urgentes, notamment l’approbation de la nouvelle stratégie à moyen terme du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), son programme d’action et son budget. La présente session sera marquée ce lundi par le lancement, par le PNUE, de son nouveau rapport sur l’environnement.

Intitulé « Faire la paix avec la nature », le nouveau rapport du PNUE présente le schéma directeur le plus complet à ce jour, pour faire face simultanément aux crises du climat, de la nature et de la pollution afin de garantir un avenir durable et de prévenir de futures pandémies.

Le rapport explique comment «les progrès scientifiques et l’élaboration de politiques audacieuses peuvent ouvrir la voie à la réalisation des objectifs de développement durable d’ici 2030 et à un monde neutre en carbone à l’horizon 2050».

Les participants à cette visioconférence vont examiner une déclaration consensuelle sur la manière de construire un monde plus résilient et inclusif après la pandémie. Dans ce sens, un dialogue de dirigeants sera aussi organisé au sujet de la contribution de l’environnement au développement durable.

Une session UNEA-5 Bis est prévue pour en février 2022, avec une réunion présentielle au siège du PNUE à Nairobi. Au cours de cette session, les décideurs aborderont les questions nécessitant des négociations.

L’UNEA est la réunion de plus haut niveau sur l’état de l’environnement dans le monde, qui se tient une fois tous les deux ans pour fixer les priorités des politiques environnementales mondiales et développer le droit international de l’environnement. Les décisions et résolutions prises par les États membres lors de l’Assemblée définissent le programme de travail du PNUE.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.