Algérie : Sonatrach, deuxième producteur mondial en Gaz Naturel Liquéfié d’ici 2020

Algérie : Sonatrach, deuxième producteur mondial en Gaz Naturel Liquéfié d’ici 2020

sonatrachSelon une étude réalisée par Evaluate Energy, la société algérienne Sonatrach sera en 2020 le deuxième groupe producteur de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) dans le monde avec une production de 30 millions de tonnes par an, soit presque 10 millions de tonnes de plus qu’en 2010. Elle viendra donc après l’actuel leader mondial Qatar Petroleum qui devrait produire plus de 50 millions de tonnes et avant Royal Dutch Shell qui devrait quant à lui produire 23 millions de tonnes.
L’Algérie exporte à l’heure actuelle près de 65 milliards de mètres cubes de gaz et le GNL prend une part de plus en plus importante dans ces exportations (40% selon les statistiques du groupe British Petroleum).

Les perspectives d’évolution du marché du GNL sont des plus optimistes et devraient principalement bénéficier à l’approvisionnement de l’Europe. Marco Boeri, un spécialiste du marché du gaz naturel à BNP Paribas, estime ainsi que l’industrie du GNL devrait continuer à croître. Le secteur du GNL a moins souffert de la crise que l’ensemble du marché du gaz avec une croissance annuelle moyenne de 7% durant la dernière décennie. En 2009, le GNL concernait un cinquième des 905 milliards de mètres cubes de gaz naturel échangés dans le monde.
Cette augmentation de la production de GNL devrait également profiter à l’Algérie elle-même puisque la structure de la consommation nationale d’énergie est dominée par le gaz naturel (35.3%), suivi des produits pétroliers (29.4%) et de l’électricité (27.7%). Selon Sonatrach, le gaz naturel occupe 64% des parts dans la production globale contre 26% pour le pétrole, 6% pour le condensât et 4% pour le GPL.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.