Le 1er Think tank dédié aux dettes publiques africaines voit le jour

Le 1er Think tank dédié aux dettes publiques africaines voit le jour

Dans le but d’avoir un laboratoire d’idées qui se consacre à la problématique de la dette publique en Afrique, le premier Think tank « A New Road » vient d’être crée, à l’initiative de Nicolas Jean, associé et membre du comité exécutif du cabinet d’avocats Gide, et de la société indépendante de conseil aux Etats, Global Sovereign Advisory (GSA).

Ce Think tank, dont le lancement est prévu le 21 avril prochain à Abidjan en Côte d’Ivoire, s’est fixé deux principaux objectifs à savoir : changer de paradigme concernant les questions de financement des économies du continent et en second lieu, proposer un cadre de réflexion sur le traitement et la structuration des dettes africaines.

Face à la crise de la Covid-19 et à ses conséquences sanitaires et économiques, « A New Road » est mu par la forte conviction de respecter et de renforcer la souveraineté des États africains, relève-t-on dans un communiqué.

L’une des toutes premières activités de ce Think tank sera sa participation au sommet sur le financement des économies africaines, qui doit avoir lieu le 18 mai prochain à Paris. Ce sera l’occasion d’échanger avec les acteurs conviés à ce sommet afin d’initier la dynamique de co-construction visée par « A New Road ».

« A New Road » est composé de personnalités de diverses nationalités, de générations et d’industries différentes et aux parcours riches et multiples.

Les 24 membres de ce Think tank qui partagent la certitude que des solutions innovantes émergeront d’une réflexion collective et plurielle, ont choisi de se réunir pour concevoir des propositions concrètes œuvrant à l’accès au financement des économies africaines à des conditions justes et adaptées au service de la mutation des économies, à l’industrialisation et au financement d’investissements créateurs de valeur.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.