La Covid-19 a boosté l’aide publique au développement (OCDE)

La Covid-19 a boosté l’aide publique au développement (OCDE)

Les dépenses liées à la Covid-19 ont contribué à hisser l’aide extérieure à un niveau sans précédent en 2020, mais l’effort doit être intensifié. Telle est la conclusion du rapport de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), publié ce mardi 13 avril 2021.

«Dopée par les dépenses additionnelles mobilisées en vue d’aider les pays en développement à faire face à la crise de la Covid-19, l’aide publique au développement a atteint son plus haut niveau en 2020, soit 161.2 milliards USD, ce qui représente une hausse de 3.5 % en termes réels par rapport à 2019», écrit l’OCDE dans un communiqué.

L’organisation indique que c’est « le plus haut niveau jamais enregistré», précisant que 12 milliards de dollars ont notamment été dépensés pour des activités liées au Covid-19.

«Le soutien à court terme apporté pour aider à faire face à la crise de Covid-19 a été centré sur les systèmes de santé, l’aide humanitaire et la sécurité alimentaire», révèle le rapport.

«A l’échelle mondiale, les gouvernements ont mis en place des mesures de relance liées au COVID‑19 équivalant à 16.000 milliards USD, et nous n’avons mobilisé que 1% de ce montant pour aider les pays en développement à faire face à une crise sans précédent pour les générations actuelles», a fait remarquer le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría.

«Nous devons déployer un effort beaucoup plus massif pour aider les pays en développement en matière de distribution de vaccins, de services hospitaliers, et pour soutenir le revenu et les moyens d’existence des populations des plus vulnérables afin d’assurer une reprise véritablement mondiale», a-t-il ajouté, soulignant que cette crise est un véritable test pour le multilatéralisme et le concept même d’aide extérieure.

Parmi les grands contributeurs d’aide publique au développement en 2020, les Etats-Unis demeurent le principal donneur (35,5 mds USD), devant l’Allemagne (28,4 mds USD) et le Royaume-Uni (18,6 mds USD). Le rapport de l’OCDE renseigne que 76% de l’aide totale viennent des pays du G7.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.