BMCE Bank Maroc: Excédentaires en Afrique et déficitaires en Europe

BMCE Bank Maroc: Excédentaires en Afrique et déficitaires en Europe

bmce-siegeLe bilan de l’année pour le groupe BMCE Bank est dans l’ensemble très positif : 203 millions d’opérations traitées en 2010 par les 9 500 collaborateurs que compte le groupe. La quasi-totalité de ses 17 entités composantes qui constituent son périmètre de consolidation, sont solides et excédentaires. Le seul bémol est que si l’activité du groupe à l’étranger est excédentaire en Afrique avec 25.3 millions de dollars US, elle est déficitaire en Europe à hauteur de 32.7 millions de dollars US.

La contribution au RNPG (Résultat Net Part du Groupe) des activités filialisées au Maroc, les entités de banque d’affaires et de gestion d’actifs, ont progressé au rythme exceptionnel de + 127% à 22.9 millions de dollars US. De même pour la tête du groupe, la BMCE Bank S.A, qui a vu sa part dans le résultat global passer de 50 à 77% en un an et son RNPG atteindre 79.4 millions de dollars US contre 23.9 millions en 2009, soit une hausse de l’ordre de 231%. Les filiales africaines du groupe également sont en progression à l’exception de la filiale ivoirienne de la BOA (Bank Of Africa) victime de la crise politique qui secoue le pays. Le RNPG global de la BOA est passé de 12.1 à 25.3 millions de dollars US, soit 25% du RNPG de BMCE Bank qui détient 55% du capital de BOA.
Par contre, la part dans le résultat global de l’activité du groupe en Europe a évolué de manière purement déficitaire. Les pertes des filiales européennes sont de 32.7 millions de dollars à fin 2010 contre 10.1 millions l’année d’avant. La faute incombe à la filiale de Londres qui a clôturé l’exercice 2010 avec un déficit de 35.4 millions de dollars US sous l’effet de charges exceptionnel.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.