Le Soudan obtient un prêt pour régler ses arriérés avec la BAD

Le Soudan obtient un prêt pour régler ses arriérés avec la BAD

Le Soudan s’achemine vers une situation économique stable, après avoir obtenu un prêt auprès de trois pays européens pour régler ses arriérés envers la Banque africaine de développement (BAD).

«Nous n’avons plus d’arriérés à payer à la Banque», s’est félicité Gibril Ibrahim, le ministre soudanais des finances et de la planification économique, cité dans un communiqué.

Le Soudan a signé un accord sur un prêt relais de 425 millions USD avec le Royaume-Uni, la Suède et l’Irlande, pour apurer sa dette envers la banque panafricaine, qui est évaluée à 413 millions$.

Ce financement ouvre la voie à Khartoum pour de nouveaux financements, y compris une subvention immédiate de 207 millions USD, indique le texte.

Cette démarche représente la dernière mesure prise par le gouvernement soudanais dans le cadre de son objectif de règlement d’au moins 50 milliards de dollars de dettes.

En janvier, Washington avait annoncé avoir fourni une aide de 1,15 milliard USD à ce pays pour l’aider à rembourser sa dette envers la Banque mondiale, en attendant l’apurement des arriérés au Fonds monétaire international (FMI).

Le remboursement d’arriérés auprès de ces trois différentes institutions financières étant l’une des conditions préalables pour que Khartoum réintègre l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *