L’Afrique menacée par une 3ème vague du Covid-19 

L’Afrique menacée par une 3ème vague du Covid-19 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde les pays africains contre une troisième vague de Covid-19 qui s’amplifie sur fond d’une hausse globale des cas de contamination et de propagation des nouveaux variants jugés plus contagieux.

«Les cas de la Covid-19 sont passés à plus de 116.500 au cours de la semaine se terminant le 13 juin, contre près de 91.000 cas la semaine précédente, après un mois d’augmentation progressive du nombre de cas positifs dans le continent qui a dépassé la barre des 5 millions de cas» positifs, a relevé le Bureau région Afrique de l’OMS.

«Dans 22 pays africains, soit près de 40% des 54 nations africaines, le nombre de cas a augmenté de plus de 20% au cours de la semaine qui s’est terminée le 13 juin. Au cours de la même semaine, le nombre de décès a augmenté de près de 15% pour atteindre plus de 2.200 personnes dans 36 pays», indique les statistiques de l’OMS.

La trajectoire des cas de la Covid-19 en Afrique est «très, très inquiétante», a averti le responsable des situations d’urgence à l’OMS, le docteur Michael Ryan, faisant noter que le continent est en proie à la propagation de variants plus contagieux face à un taux de vaccination jugé dangereusement bas.

Toutefois, s’il y a globalement une résurgence des cas, celle-ci n’a pas encore atteint le pic de la deuxième vague. Le nouveau pic est principalement porté par l’Afrique du Sud et les pays du Maghreb, en particulier la Tunisie, qui sont loin d’être représentatifs de l’ensemble du continent.

A titre de comparaison, une trentaine de pays n’ont pas connu de hausse de la mortalité, d’une semaine à l’autre, et 19 ont même connu une baisse.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *