Un rapport de l’ONU indexe les milliardaires du coronavirus

Un rapport de l’ONU indexe les milliardaires du coronavirus

La pandémie de Covid-19 a vu s’enrichir les grandes fortunes mondiales au détriment des populations les plus pauvres. C’est l’Organisation des Nations Unies qui l’affirme dans son dernier rapport sur les inégalités dans le monde. L’apparition de certains nouveaux milliardaires est même directement liée au virus, relève l’ONU, qui alerte sur les conséquences du coronavirus sur les inégalités de revenus au niveau mondial.

«Depuis le début de la crise sanitaire, entre 119 et 124 millions de personnes ont basculé dans la pauvreté, et quelque 255 millions ont perdu leur emploi à temps plein», lit-on dans ledit rapport. Pendant ce temps, Elon Musk (Tesla, SpaceX) et Jeff Bezos (Amazon) se disputaient la place d’homme le plus riche du monde, avec des fortunes dépassant les 200 milliards de dollars.

Si certaines fortunes se sont faites grâce à l’explosion des services en ligne en période de confinement, comme celle du patron d’Amazon, d’autres sont directement liées au Covid-19, constate l’organisation mondiale. C’est notamment le cas des PDG de Moderna et de BioNTech, deux fabricants de vaccin qui ont chacun gagné plus de quatre milliards de dollars, selon un rapport de l’association People’s Vaccine Alliance.

«Ces vaccins ont été financés par des fonds publics et devraient être avant tout un bien public mondial, et non une opportunité de profit privé», a dénoncé Anna Marriott, gestionnaire de la politique de santé au sein d’Oxfam. «Il est urgent de mettre fin à ces monopoles afin de pouvoir augmenter la production de vaccins, de faire baisser les prix et de vacciner le monde entier», a-t-elle plaidé.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *