Oxfam : La menace de la famine plus grande que celle de la Covid-19

Oxfam : La menace de la famine plus grande que celle de la Covid-19

L’ONG Oxfam a publié, en fin de semaine dernière, un nouveau rapport intitulé « Le virus de la faim se propage », faisant une corrélation entre la famine et la Covid-19 tout en mettant en garde contre l’avancée de la famine dans le monde.
Si aucune mesure n’est prise, la famine risque de causer plus de mortalité que la pandémie de Covid-19 cette année, alerte l’ONG Oxfam, précisant que 11 personnes risquent de mourir de faim et de malnutrition chaque minute, contre environ 7 personnes par minute pour la Covid-19.
«Les conflits restent la principale cause de la faim depuis le début de la pandémie, poussant plus d’un demi-million de personnes dans des conditions proches de la famine, soit 6 fois plus qu’en 2020», ajoute Oxfam dans son rapport, soulignant que 155 millions de personnes dans le monde souffrent désormais d’insécurité alimentaire à un niveau de crise, soit 20 millions de plus que l’année dernière.
«On assiste aujourd’hui à une superposition des crises : conflits incessants, retombées économiques de la Covid-19 et une crise climatique qui s’affole, qui ont poussé plus de 520.000 personnes dans une situation catastrophique de famine», a commenté Gabriela Bucher, Directrice exécutive d’Oxfam.
«Au lieu de lutter contre la pandémie, les belligérants se sont affrontés, portant trop souvent le dernier coup à des millions de personnes déjà éprouvées par les catastrophes climatiques et les chocs économiques», a-t-elle déclaré.
En Afrique, notamment dans le Sahel, dans le bassin du lac Tchad et au Soudan du Sud, des millions de personnes sont désormais confrontées à des conditions de précarité proches de la famine.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.