Mozambique : Standard Bank sanctionnée pour fraude

Mozambique : Standard Bank sanctionnée pour fraude

Le régulateur du système bancaire au Mozambique a infligé une sanction à la filiale mozambicaine de Standard Bank, la première banque africaine par la taille de ses actifs.
«Des procédures d’infraction ont été engagées contre Standard Bank et deux de ses dirigeants pour des manquements graves de nature prudentielle et de change», indique un communiqué de la Banque centrale du Mozambique.
Standard Bank et ses employés sont soupçonnés d’avoir participé à une opération frauduleuse de manipulation du taux de change, d’avoir mis sur pied un réseau de paiement illégal basé à l’extérieur du pays, et d’avoir réalisé des opérations irrégulières sur des produits financiers.
De ce fait, la banque écope d’une amende d’environ 4,6 millions $ et ses deux dirigeants se sont également vus infliger une amende d’environ 223.000 $ pour l’un et 101.000 $ pour l’autre.
La Standard Bank n’a pas encore réagi officiellement à ces sanctions. Des observateurs estiment que l’impact de cette décision pourrait être significatif dans la mesure où l’institution bancaire contrôle environ 45% du marché de changes au Mozambique.
Cette nouvelle affaire intervient près d’un mois après la suspension de la Banque du marché interbancaire de changes par la Banque centrale. Aucune raison n’avait été évoquée officiellement pour justifier cette suspension, même si des spéculations ont évoqué de probables violations des règles bancaires.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *