La SADC demande la levée des sanctions économiques imposées à au Zimbabwe 

La SADC demande la levée des sanctions économiques imposées à au Zimbabwe 

La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) exige la levée inconditionnelle des sanctions économiques imposées au Zimbabwe.

L’appel a été lancé lundi 25 octobre dernier à travers une déclaration conjointe des chefs de mission et chargés d’affaires de la SADC, dans le cadre de la Journée anti-sanctions du Zimbabwe.

Les émissaires réunis à Lilongwe la capitale malawite, estiment que les sanctions contre le Zimbabwe sont «illégales et punitives pour son économie» et demandent donc, leur levée immédiate et inconditionnelle.

«Les Etats membres de la SADC expriment leur solidarité avec le Zimbabwe alors que les effets économiques, politiques et sociaux des sanctions illégales imposées au Zimbabwe se font sentir dans toute la région», a confié à des médias malawites, Benedicto Martin Mashiba, le haut commissaire tanzanien.

Il a rappelé les impacts négatifs des sanctions sur l’économie zimbabwéenne depuis 2001, des sanctions qui, a-t-il dit, ont non seulement, accru la précarité des Zimbabwéens mais aussi engendré «des effets douloureux sur le commerce et l’investissement pour ce pays».

La déclaration conjointe a aussi relevé que le Zimbabwe a perdu des milliards de dollars au cours des 20 dernières années, en raison des «sanctions économiques illégales».

Selon les chefs de mission et chargés d’affaires, la suspension des sanctions  permettra de relancer le pays sur les rails de la croissance économique.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.