Le FMI va décaisser 230 millions de dollars au profit de la RDC

Le FMI va décaisser 230 millions de dollars au profit de la RDC

Mercedes Vera-Martin, cheffe de mission du Fonds Monétaire International (FMI) au Congo a annoncé ce mercredi à Kinshasa, le décaissement prochain au profit de la RDC, d’un montant de 230 millions de dollars au titre de la deuxième tranche du programme triennal.

«Il nous revient d’annoncer un accord sur la première revue des programmes au titre de l’accord de la facilité élargie et de crédit», a-t-elle déclaré devant les médias.

Les autorités congolaises, a-t-elle ajouté, «restent déterminées à constituer des réserves pour se prémunir en cas de choc extrême et à améliorer la gouvernance et le climat des affaires».

Le Gouvernement congolais est motivé «à renforcer la transparence et le plan visant à stimuler les investissements publics et les dépenses sociales dépendant des efforts de la mobilisation des recettes, réduire les dépenses non prioritaires et aussi garantir l’utilisation efficace et transparente des ressources des fonds propres y compris aussi l’allocation des Droits de Tirage Spéciaux (DTS)».

Un accord formel conclu entre l’Etat congolais et le FMI en juillet 2021, rappelle-t-on, est assorti d’une Facilité Élargie de de crédit (FEC) de 1,5 milliard de dollars à décaisser en 7 tranches étalées sur trois ans.

L’institution de Bretton Woods avait déjà décaissé une première tranche de 216 millions de dollars. En plus de la FEC de 1,5 milliard de dollars, en août dernier, «la République Démocratique du Congo a bénéficié, de 1,5 milliard de dollars de Droits de tirage spéciaux sur les 650 milliards de dollars que le FMI a mis à disposition de ses pays membres. L’aide était destinée à amortir le choc de la Covid-19.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.