Le FMI accorde au Tchad une facilité de crédit immédiate de 78,8 millions de dollars

Le FMI accorde au Tchad une facilité de crédit immédiate de 78,8 millions de dollars

Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a annoncé avoir approuvé une facilité élargie de crédit (FEC) équivalente à 570,75 millions de dollars, avec un décaissement immédiat de l’équivalent de 78,8 millions.

Ce vendredi 10 décembre 2021, «le FMI a approuvé le programme de politiques économique et financier du Tchad -2021/2024. Félicitations à tous», a confirmé sur son compte Tweeter, le ministre tchadien des Finances et du Budget Tahir Hamid Nguilin.

«L’économie tchadienne continue de faire face à d’importantes demandes humanitaires et sociales, notamment l’augmentation prévue de l’insécurité alimentaire et de la pauvreté, étant donné les coupes dans les dépenses prioritaires et l’insuffisance des pluies.

En outre, l’augmentation du nombre de réfugiés fuyant les conflits sociaux dans les pays voisins complique la situation humanitaire», a relevé Kenji Okamura, directrice adjointe du FMI et présidente Adhoc du conseil qui a statué sur le cas du Tchad.

Cependant, l’argent n’ira pas directement dans le budget du Tchad. On apprend que ces ressources «constituent une possibilité supplémentaire pour le pays de pouvoir effectuer le paiement de ses engagements internationaux, pendant que les autorités travaillent à remettre sur pied les équilibres macroéconomiques».

Toutefois, cet appui du FMI permet au Tchad «de mobiliser les ressources de la part de la communauté des autres bailleurs, et bénéficier des mesures de suspension de dette sollicitées en début 2021 auprès du G20».

A travers cette annonce, l’institution de Bretton Woods est disposée à  accompagner le Tchad, malgré qu’aucun accord n’ait été trouvé sur  la dette du pays envers Glencore, le trader des matières premières basé à Suisse.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.