Quatre sociétés veulent investir dans l’exploitation minière en Tanzanie

Quatre sociétés veulent investir dans l’exploitation minière en Tanzanie

Quatre sociétés devraient avoir bientôt leur licence commerciale pour entamer leurs activités dans le secteur minier en Tanzanie, rapportent ce mercredi, des médias locaux.

Il s’agit de Faru Graphite Corporation, Petra Diamonds Ltd (PDL), Nyati Mineral Sands Ltd et Sotta Mining Corporation.

En Tanzanie, les autorités ont exprimé leur confiance «dans l’atteinte de 10% de contribution du secteur au produit intérieur brut (PIB) d’ici 2025, suite à une tendance positive enregistrée au cours des six dernières années», rappelant que «les dernières données officielles indiquent que la contribution du secteur minier au PIB s’élève s’établit à 6,9%, contre un taux de 4,3% enregistré en 2014».

«Le gouvernement a délivré 20.277 licences minières à des investisseurs. Cela a été motivé par la promulgation de lois sur les ressources naturelles, la volonté politique ainsi que l’engagement des fonctionnaires et autres parties prenantes», a déclaré le ministre tanzanien des Mines, Doto Biteko.

Sur la période juin 2019 à juin 2020, la Tanzanie a enregistré 528 milliards de shillings (227,1 millions de dollars) de revenus dans le secteur minier, soit une hausse de 52,6% en glissement annuel.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.