Le Zimbabwe adopte des mesures pour stabiliser le prix du pain

Le Zimbabwe adopte des mesures pour stabiliser le prix du pain

La Banque centrale du Zimbabwe a annoncé que les boulangers pourront accéder à la totalité de leurs besoins en devises étrangères pour leurs importations de farine de blé ou de carburant pour écouler leurs produits.

L’initiative vise dans un premier temps à stabiliser les prix du pain qui ont presque doublé depuis avril dernier et ensuite préserver le pouvoir d’achat des consommateurs.

L’Afrique du Sud et le Mozambique sont les principaux fournisseurs de farine de blé du Zimbabwe.

Il est à noter aussi que le 7 juin dernier, le prix à l’achat pour le maïs a été fixé à 75.000 dollars zimbabwéens (soit 234 dollars) la tonne pour la campagne de commercialisation 2022-2023. Ce qui fait une hausse de 21 % par rapport au prix appliqué un an plus tôt.

«Cette revalorisation du prix de la denrée vise à inciter les agriculteurs à livrer leurs céréales à l’Office de commercialisation des céréales (GMB), unique acheteur de céréales du pays afin de renforcer les réserves stratégiques dans un contexte de baisse du niveau de la récolte», ont fait savoir les autorités du Zimbabwe

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.