Tanzanie: Le patron de MeTL, Mohammed Dewji va investir 1 milliard de dollars dans l’agrobusiness

Tanzanie: Le patron de MeTL, Mohammed Dewji va investir 1 milliard de dollars dans l’agrobusiness

Le président du conglomérat MeTL, Mohammed Dewji a fait état ce jeudi, de son intention d’injecter 1 milliard de dollars d’ici 3 à 5 ans dans l’agrobusiness en Tanzanie.

Ces fonds sont destinés principalement aux secteurs du textile, du sucre et des boissons gazeuses. Dans un premier temps, l’entreprise veut «mettre en culture 30.000 hectares de sisal, une fibre naturelle utilisée dans la fabrication de produits traditionnels (corde et ficelle), mais aussi dans la composition de matériaux composites employés à des fins industrielles».

Ensuite, 200 millions de dollars seront dédiés au domaine du sucre «pour être consacrée à un projet agroindustriel visant la production de 2 millions de tonnes de canne à sucre et 200.000 tonnes de sucre».

La société veut également renforcer sa présence dans les boissons gazeuses en développant la capacité de production de plusieurs de ses marques phares pour bousculer les mastodontes que sont Pepsi et Coca-Cola.

Pour réaliser ces projets, MeTL devra puiser à «hauteur de 40 % dans ses fonds propres et prévoit de lever le reste de l’enveloppe auprès de différentes institutions financières comme la Banque africaine de développement (BAD) et Proparco, la filiale dédiée au secteur privé de l’Agence française de développement (AFD)».

La société a été créée dans les années 1970 et «dispose d’un réseau de plus de 30 usines de fabrication de divers biens de grande consommation comme l’huile de table, les détergents ou encore la farine de blé. Le groupe qui emploie 24.000 personnes, essentiellement en Tanzanie, opère aussi dans les infrastructures, l’énergie et la téléphonie mobile».

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.