Le groupe marocain OCP négocie l’implantation d’une usine d’engrais au Niger

Le groupe marocain OCP négocie l’implantation d’une usine d’engrais au Niger

L’Office chérifien des phosphates (OCP) a manifesté officiellement son intention d’implanter une usine d’engrais au Niger.

 

D’après l’Agence de presse nigérienne, une délégation de responsables du groupe marocain conduite par Mohamed Hettiti, vice-président de l’OCP pour l’Afrique de l’Ouest, a entamé à Niamey, les discussions avec le Premier ministre nigérien, Ouhoumoudou Mahamadou, autour d’un projet d’usine d’engrais au Niger.

 

Les échanges ont eu lieu au moment où le Niger envisage d’accroître «sa production agricole et assurer sa sécurité alimentaire, dans un contexte marqué par de fortes perturbations des chaînes mondiales d’approvisionnement en produits alimentaires et en engrais».

 

Le groupe OCP, leader mondial dans la production de phosphates, est aussi l’un «des principaux exportateurs de phosphates bruts, d’acide phosphorique et d’engrais phosphatés à l’échelle mondiale».

  

L’Office chérifien des Phosphates envisage également l’ouverture d’une autre usine au Guatemala. «Il s’agirait d’approvisionner l’ensemble des pays d’Amérique latine, et nous en profiterions, car nous bénéficierions d’un coût beaucoup plus bas, puisque nous n’avons pas à payer pour le transport ou les conteneurs », a annoncé le président guatemaltèque Alejandro Giammattei Falla, soulignant que ce sera «beaucoup moins cher avec une production locale». 

 

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.