Centrafrique : Touadera a lancé le Sango, le projet national de crypto-monnaie

Centrafrique : Touadera a lancé le Sango, le projet national de crypto-monnaie

Le chef de l’Etat centrafricain Faustin Archange Touadera a lancé officiellement ce dimanche 03 juillet, le chantier de sa propre crypto-monnaie baptisée le Sango Coin.

Le lancement intervient «deux mois après avoir fait de son pays le deuxième au monde après le Salvador à adopter le bitcoin comme monnaie officielle, au côté du franc CFA, et légaliser ainsi l’usage des crypto-monnaies».

Cependant, «aucun détail concret n’a été livré sur les modalités et le calendrier de la création» du «Sango Coin» et d’une «Crypto Island», une plateforme permettant à la crypto-monnaie de devenir «le catalyseur de la tokénisation des vastes ressources naturelles» de la Centrafrique.

Lors du lancement du chantier de la crypto-monnaie, Touadera a regretté que l’Afrique, « où 57% de la population n’est pas bancarisée», manque d’infrastructures rendant «quasi-inaccessible les services financiers à de nombreux habitants». Et c’est par rapport à cela qu’il dit avoir choisi le Smartphone «pour commercer et investir en crypto-monnaies».

«Le smartphone, c’est l’alternative à la banque traditionnelle, à l’argent liquide et à la bureaucratie financière», a-t-il justifié. Pour lui, son pays regorge de beaucoup de richesses inexploitées que sont l’or, le diamant, les métaux rares, et c’est pourquoi, affirme-t-il, «Sango Coin sera l’accès direct à nos ressources pour le monde entier pour attirer les investisseurs et faire démarrer les moteurs de l’économie» nationale.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.