La Tanzanie projette un plan quinquennal pour soutenir l’élevage et la santé animale

La Tanzanie projette un plan quinquennal pour soutenir l’élevage et la santé animale

Le gouvernement tanzanien ambitionne de lancer un nouveau plan quinquennal de transformation du secteur de l’élevage pour renforcer les programmes de production et de santé animale dans le pays, a annoncé lundi le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mashimba Ndaki.

Le plan qui s’étend de 2023 à 2027, vise également «à accroître la contribution du secteur agricole à l’économie nationale et à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs».

Déjà en juin dernier, les autorités de Dodoma avaient prévu d’augmenter les budgets de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche pour permettre à ces secteurs de stimuler la croissance économique.

«L’augmentation des budgets pour l’agriculture, l’élevage et la pêche permettra également aux agriculteurs, aux éleveurs et aux pêcheurs d’améliorer leurs moyens de subsistance», a assuré le ministre tanzanien des Finances et de la Planification, Mwigulu Nchemba.

Pour sa part, Mashimba Ndaki avait déclaré à l’époque «que son ministère prévoyait d’acquérir 348 bateaux de pêche, d’améliorer les sites de débarquement du poisson et de construire des marchés aux poissons dans des zones sélectionnées». Selon les données officielles, l’élevage contribue à hauteur de 7% au PIB de la Tanzanie.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.