Les inondations au Soudan ont occasionné au moins 52 morts depuis mai 2022

Les inondations au Soudan ont occasionné au moins 52 morts depuis mai 2022

Depuis la saison des pluies en mai 2022, les inondations au Soudan provoquées par des pluies torrentielles ont fait au moins 52 morts et détruit des milliers d’habitations.

«Un total de 52 personnes ont été tuées et 25 autres blessées en raison de pluies torrentielles et d’inondations depuis le début de la saison des pluies», a indiqué Abdel Jalil Abdelreheem, le porte-parole du Conseil national pour la défense civile (NCCD).

Il a déclaré que 5.345 maisons ont été détruites et 2.862 autres endommagées dans tout le pays ainsi que des bâtiments publics, des commerces et des terres agricoles.

Au Soudan, de fortes pluies tombent habituellement entre mai et octobre exposant le pays «à de graves inondations qui endommagent les habitations, les infrastructures et les récoltes».

Les Etats du Nil, du Darfour du Sud, du Kordofan du Nord, du Kordofan du Sud sont souvent les régions les plus touchées par ces aléas climatiques. Selon l’agence humanitaire des Nations unies (OCHA), «environ 38.000 personnes à travers le Soudan ont été affectées par les pluies et les inondations depuis le début de la saison des pluies» en mai 2022.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.