Appui financier du Japon au secteur agricole burundais

Appui financier du Japon au secteur agricole burundais

L’ambassadeur du Japon au Burundi, Masahiro Imai a annoncé que son pays a fait don au Burundi d’un don de riz d’une valeur estimée à 4,5 milliards de FBU, à l’issue d’une rencontre ce jeudi 18 août entre le diplomate nippon et le chef d’Etat burundais, Evariste Ndayishimiye.  

«Le Japon appuie le Burundi dans différents domaines socio-économiques et nous nous en réjouissons», a déclaré le Chef de l’Etat burundais qui a annoncé que d’autres projets prioritaires sont en cours d’exécution avec le concours financier du Japon. Il s’agit de la réhabilitation des routes, d’adduction d’eau potable et de la construction d’un Centre d’enseignement professionnel.

«Nous voulons former de vrais techniciens afin de promouvoir la création d’emplois», a expliqué l’ambassadeur du Japon, ajoutant que son pays est «en train d’étudier la possibilité de financer aussi le projet d’éclairage de la ville de Gitega». 

Par ailleurs, le Japon entend également multiplier ses appuis au Burundi dans le domaine agricole par la construction d’un hangar de stockage des aliments, initier un projet d’irrigation des terres cultivables, ériger une usine de polissage du riz et relancer le projet de construction du barrage de Kajege.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.