Propositions pour une relance de l’emploi en Tunisie

Propositions pour une relance de l’emploi en Tunisie

tunis-revolteUn recueil de propositions de réformes sur des secteurs clés pour l’avenir de l’économie tunisienne sera publié en novembre prochain. Fruit d’une analyse approfondie réalisée par un groupe d’experts et de chercheurs tunisiens, ces réformes s’intéressent particulièrement au domaine de l’emploi.
C’est le professeur d’économie à l’université de Tunis Mohamed Kriaa qui a dressé un état des lieux du secteur de l’emploi en Tunisie. Il en ressort que la demande d’emploi a enregistré une augmentation de 143.2% à la fin du mois de mars de cette année par rapport à la même période de l’année dernière tandis que dans le même temps l’offre baissait de 56.25%.

Un autre élément inquiétant dans cette étude sur l’emploi dans le pays est la proportion des demandeurs d’emploi diplômés du supérieur qui est passée de 1.6% en 1994 à 32% en 2010. Les solutions proposées par le groupe d’experts sont une révision des conditions économiques, juridiques et sociales de création et de gouvernance d’entreprises qui devrait aboutir à une revalorisation, notamment technologique, des secteurs existants et à l’apparition de nouveaux secteurs à haute valeur ajoutée.
Cela, selon les experts, ne pourrait manquer d’entraîner une augmentation du nombre d’emplois. Ils proposent également un catalogue des métiers pour harmoniser les besoins des entreprises en plus d’une restructuration du système productif basé sur la diversification de la production et une consolidation des secteurs prometteurs.
Cette analyse a été réalisée dans le cadre d’une initiative baptisée « IDEES ». En plus de l’emploi, les autres domaines visés sont la pauvreté, la sécurité et la santé, les PME, la stratégie de développement sectoriel, l’aménagement du territoire et le développement régional, le secteur bancaire et financier et enfin la politique macroéconomique.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.