Les agences de voyages tunisiennes au pied du mur

Les agences de voyages tunisiennes au pied du mur

tourisme-dettesPlus de 250 agences de voyage se sont réunies le samedi 28 janvier dernier à Gammarth pour discuter de la précarité qui plane sur leur activité et qui pourrait même contraire bon nombre d’entre elles à mettre la clé sous la porte.
Les agences ayant participé à cette réunion sont toutes adhérentes à la FTVA (Fédération Tunisienne des Agences de Voyage). Les facteurs de précarité qu’elles ont mis en évidence sont la fixation par l’ONTT (Office National du Tourisme Tunisien) du 31 janvier 2012 comme dernier délai de paiement d’une caution financière allant de 16 000 à 32 000 dollars US selon les agences à défaut d’une fermeture administrative.

Viennent ensuite les échéances de paiement de leurs cotisations à la CNSS et de diverses taxes fiscales. Les agences de voyage sollicitent un report des échéances de paiement de ces diverses taxes que plusieurs ne sont pour l’instant pas en mesure d’honorer en raison de difficultés financières dues à la crise touristique. Elles ont également appelé à une libéralisation de l’organisation des voyages aux Lieux Saints, dont le monopole est actuellement détenu par la SNR, plus communément appelé Montazah Gammarth.
Difficultés à honorer les échéances financières vis-à-vis des sociétés de leasing pour la location de voitures, à vendre des billets d’avion en raison des importantes cautions financières exigées par l’IATA (Association Internationale du Transport Aérien) depuis août 2011 et la réduction par la BCT (Banque Centrale de Tunisie) de plus de 15 millions à 6.6 millions de dollars US du budget consacré aux voyages à l’étranger viennent compléter ce sombre tableau.
Ajouté à cela le manque de visibilité dans le secteur touristique pour l’année en cours, les agences de voyage ont toutes les raisons de s’inquiéter pour leur avenir.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.