« Les atouts du tourisme marocain » en débat à l’Université des langues de Moscou

 Le département du tourisme relevant de l’Université des langues de Moscou a organisé, mercredi, une conférence sur « les atouts du tourisme marocain » consacrée à l’analyse de la stratégie touristique du Maroc et ses atouts ainsi que les perspectives de la destination touristique marocaine dans le marché russe.

Le Maroc accorde « une grande importance au secteur du tourisme, considéré comme l’un des leviers majeurs de l’économie, eu égard à ses atouts naturels et humains et aux expériences positives accumulées par le pays dans ce domaine qui le qualifient à être présent avec force sur le marché touristique mondial », a indiqué l’ambassadeur du Maroc en Russie, M. Abdelkader Lachhab.

S’exprimant lors de cette conférence, en présence d’étudiants et d’enseignants de l’université ainsi que d’une pléiade de professionnels du secteur touristique russe, le diplomate a indiqué que le pari fait par le Maroc sur le secteur du tourisme s’accompagne de la mise à niveau et du développement des infrastructures hôtelières et des établissements d’accueil touristique dans les différentes régions du Maroc ainsi que de la structuration du secteur en matière d’organisation, de formation et d’intégration de la culture dans l’environnement touristique, a-t-il dit.

M. Lachhab a indiqué que « cette stratégie a permis au Maroc de réaliser un bond qualitatif et quantitatif au niveau de l’accueil touristique et de faire face à la concurrence que connait le secteur au niveau mondial », expliquant que

« le Maroc est parmi les rares pays méditerranéens ayant enregistré une hausse en terme d’arrivées en 2009 ».

« L’ambition du Maroc de se positionner en force sur de nouveaux marchés outre les marchés traditionnels, reflète la nouvelle dynamique du Royaume dans le cadre d’une vision réaliste et objective appréhendant les perspectives d’avenir », a fait remarquer le diplomate marocain.

Cette nouvelle dynamique est basée aussi sur les acquis touristiques des dix dernières années, l’implication des secteurs vitaux tels que le transport, la formation, l’habitat et l’environnement, dans l’objectif de renforcer le secteur et de promouvoir la destination Maroc particulièrement vis-à-vis des pays de l’Europe de l’Est, a-t-il ajouté.

« Le tourisme marocain, a-t-il observé, a pu surmonter la crise économique internationale avec professionnalisme au moment où le tourisme mondial a traversé une période difficile », mettant en relief « la démarche rationnelle et professionnelle adoptée par le Maroc, lors de la dernière conjoncture marquée par la paralysie du trafic aérien, à cause des nuages de cendres du volcan d’Islande, qui a notamment garanti le rapatriement gratuit des touristes étrangers restés bloqués dans les différentes villes du Maroc ».

S’agissant du marché russe, M. Lachhab a souligné que la présence marocaine, bien qu’étant encore en deçà des ambitions des professionnels, a réalisé au cours des trois dernières années un progrès tangible à en juger par le nombre de touristes russes qui ont choisi la destination marocaine, estimant
que ce nombre passera cette année de 30.000 à 50.000 touristes, soit une hausse de 50 pc par rapport à 2009.

Les étudiants et les enseignants du département du tourisme de l’Université des langues de Moscou ont, de leur côté, affirmé qu’eu égard à sa diversité géographique, son legs historique, culturel et civilisationnel et sa proximité de l’Europe, qui constitue l’un des plus importants marchés émetteurs de touristes, le Maroc sera au cours des prochaines années une destination touristique attrayante pour le touriste russe.

Le tourisme marocain regorge d’un potentiel énorme en matière de qualité de services, de prix compétitifs répondant aux attentes et aux moyens du touriste russe, ont-ils relevé.

Selon eux, la destination marocaine dans le marché russe connaîtra une progression au cours des prochaines années surtout à l’approche de l’inauguration d’une ligne directe entre Moscou et Agadir via Casablanca et de la signature d’un contrat de promotion touristique avec des agences de voyages russes.(MAP)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.