Maroc : Inadéquation entre croissance économique et besoins d’emploi.

Maroc : Inadéquation entre croissance économique et besoins d’emploi.

Alors que l’économie du Maroc est en plein essor, l’emploi se fait de plus en plus rare .Le taux de chômage va croissant et touche particulièrement les jeunes dont l’âge est compris entre 15 et 24 ans, soit 20% de la population. II a bondi à 10,2% au premier trimestre 2014 contre 9,4% au premier trimestre 2013, soit un accroissement de 0,8 point.

Seddiki_Chomage

Ce qui explique une inadéquation entre le taux de croissance et le besoin qui se fait pressant en matière d’emploi. D’ou, selon le responsable du ministère de l’Emploi et des affaires sociales, la nécessité de mettre en place de nouvelles solutions pour résoudre la question de ce fléau.

Le but de telles innovations consiste à remédier les problèmes sociaux posés par le chômage. A cette fin, le ministre de tutelle a encouragé, lors d’un séminaire organisé samedi dernier à Salé, les Marocains à créer des entreprises qui constituent, avec l’investissement national et international, une source pourvoyeuse d’emplois. Une nouvelle approche volontariste basée sur le travail productif et décent a été promue lors de ce séminaire visant à valoriser le capital humain. Faut-il souligner que, depuis de nombreuses années et plus particulièrement à partir de 2012, le chômage au cœur des grandes réflexions qui préoccupent les responsables du pays.

Ainsi, dans un souci d’éviter que les révolutions arabes ne trouvent un écho parmi les chômeurs marocains, le gouvernement a mis en œuvre un programme permettant d’offrir des emplois en masse sans distinction de profils remédiant à plusieurs maux, sur les plans social et économique.

L’actuelle essor économique du Maroc doit aller de pair avec les demandes d’emploi dont la majorité est constituée de jeunes diplômés chômeurs.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.