Mozambique : Contribution de l’Italie à l’exploitation du gaz

Mozambique : Contribution de l’Italie à l’exploitation du gaz

Depuis l’année dernière la République mozambicaine est devenue le premier pôle africain visé par les investissements occidentaux dans le secteur des hydrocarbures. Avec près de 6 milliards de dollars d’investissements directs enregistrés en 2013, le pays fait aujourd’hui l’objet de convoitises. La découverte récente de l’un des plus importants gisements de gaz dans le monde 4.800 M3, semble pousser les pays occidentaux aux portes de Maputo.

renzi-moz
Au début de cette semaine, le Premier ministre italien Matteo Renzi a visité le Mozambique qui constitue, sa première étape de sa tournée en terre africaine. L’objectif étant de renforcer les liens économiques avec le continent. Armando Guébuza président de la république mozambicaine, a fait remarquer que cette visite était une première pour un chef de gouvernement italien dans ce pays.

L’Italie aurait sans doute l’intention de participer aux côtés de l’ENI et de la compagnie américaine ANADARKO à l’exploitation du gaz découvert au large de la côte nord de la Mozambique à partir de l’année prochaine. La présence dans la délégation de Claudio Descalzi, directeur général italien de la compagnie pétrolière et d’une équipe de la Confindustria, organisation des chefs d’entreprises italiens, confirme cette thèse. En s’exprimant sur les 50 milliards de dollars nécessaires pour l’exploitation de cette ressource naturelle, M. Renzi montre bien qu’il a l’intention de contribuer à cette exploitation et au développement conséquent de la Mozambique.

Après 16 ans de guerre civile, la République mozambicaine semble se relever en avançant d’un pas mesuré et dynamique pour la consolidation de son développement social et économique dont avait grandement besoin.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.