Café/Cacao: Bonne performance de la Côte d’Ivoire

Café/Cacao: Bonne performance de la Côte d’Ivoire

Dès le 1er janvier 2015, la Côte d’Ivoire va appliquer de nouveaux tarifs pour la campagne commerciale du café. Le gouvernement ivoirien, à l’issue d’un conseil des ministres tenu ce mardi 23 décembre 2014 a fixé le prix du kilogramme de café à 650 FCFA soit 1,3 dollar américain. Il s’agit du café bien « séché, décortiqué, trié et sans matières étrangères » a souligné Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien.

Cacao

 En 2013, le prix d’un kilogramme était de 620. Avec le prix nouvellement fixé, le café ivoirien connait une hausse de 30 FCFA soit 4,83 %. Ce prix garanti et « approuvé » par le gouvernement est applicable, à partir de janvier 2015 a précisé le porte parole Bruno Nabagné Koné.

« Cette augmentation visait à encourager les paysans car ils accordaient depuis peu moins d’intérêts au café. Le but selon le gouvernement est de redevenir un pays très importants dans la production du café », a déclaré Mr Koné.

En comparaison avec l’année passée, le pays d’Alassane Dramane Ouattara, a augmenté sa production de café, cette année de 2,63%.  « La Côte d’Ivoire a produit, en 2014, 105 716 tonnes de café contre 103 000 tonnes en 2013 », a-t-il indiqué avant d’ajouter que la Cote d’Ivoire prévoit produire 106.000 tonnes en 2015.

Le bilan de la campagne commerciale de cacao de 2013-2014 a aussi été divulgué par le porte parole du gouvernement ivoirien. Selon les chiffres rendus publics, la production de cacao s’est établie à 1,746 millions tonnes, contre 1,48 millions tonnes en 2012-2013 soit une hausse de 20,5% sur sa production cette année.

«La production de cacao pour la campagne 2013-2014 a atteint la barre de 1,7 millions tonnes, soit une hausse de plus de 300 mille tonnes par rapport à la campagne précédente 2012-2013», a fait noter le porte-parole du gouvernement. Il faut préciser qu’avec cette hausse, le revenu global perçu par les producteurs cette année est estimé à 1.309 milliards FCFA, contre 1 041 Milliards FCFA pour la campagne précédente.

L’augmentation de la production ivoirienne est en partie expliquée par la météo qui a été en faveur du pays. Le pays a également introduit dans sa production de nouveaux vergers.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *