La KOICA accorde 6 millions de dollars au Maroc pour la réalisation d’un Institut de formation aux métiers de l’automobile

L’Agence coréenne de développement international (KOICA) a accordé un soutien financier de 6 millions de dollars au Maroc, comme contribution à la réalisation de l’Institut de formation avancée aux métiers de l’automobile de Casablanca.

Le protocole d’accord, relatif à ce soutien, a été signé vendredi à Rabat, en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Jamal Rhmani, l’ambassadeur de la République de Corée à Rabat, M. Choi Jai Chul, le président de l’Association marocaine de l’industrie et du commerce de l’automobile (AMICA), M. Larbi Belarbi, le secrétaire général du département de la formation professionnelle, M. Hassane Benmoussa et le Chef de l’équipe de la formulation du projet à la KOICA, M. Nam Kwon Hyoung.

Cet accord vise à développer et renforcer la capacité de l’industrie automobile au Maroc par le partage de l’expérience coréenne en matière de technologies automobiles et de développement, et à mettre en place l’Institut de formation aux métiers de l’automobile de Casablanca avec des équipements adéquats pour la formation de techniciens polyvalents spécialisés dans les domaines de l’Automotive, l’Automation System et la Mechanical.

Le coût global du projet, réalisable sur quatre ans (2010/2014), est estimé à 12 millions dollars, et sera géré par l’AMICA.

Intervenant à cette occasion, M. Rhmani a souligné l’importance de cet accord qui s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement par le ministère de la mise en oeuvre des dispositions du Pacte National pour l’Emergence Industrielle (PNEI), à travers la promotion de la formation aux métiers de l’automobile.

Cet accord s’inscrit également dans le cadre du Plan d’urgence de la formation professionnelle mis en place par le ministère et portant sur la création de structures de formation aux métiers de l’automobile à Casablanca, Tanger et Kénitra, en vue de développer les compétences des ressources humaines dans ce domaine, a-t-il ajouté.

De son côté, l’ambassadeur de Corée à Rabat, s’est félicité de la qualité de la coopération entre le Maroc et son pays, soulignant que la signature de cet accord contribuera à l’amélioration des relations bilatérales.

Il a, à cet égard, rappelé que les deux pays célébreront en 2012 le cinquantenaire de la coopération maroco-coréenne.(MAP)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.