Des demi-finales surprenantes !

La température a assez baissé d’après la météorologie en Afrique du Sud pendant cette dernière semaine du mondial, ce qui a manqué dans les terrains où se jouaient les demi-finales (Uruguay/ Pays Bas) et (Allemagne/Espagne).

Ces demi-finales assez surprenantes on donné au mondial une autre tournure, puisque la finale mettra en oppositions deux équipes européennes assoiffées à un titre qui ne leur a été encore jamais octroyé. Les Oranje néerlandais ont arraché la gagne à la Celeste uruguayenne (3-2). Cette confrontation est la 5ème de son genre et jusqu’ici, les Pays-Bas n’avaient réussi à s’imposer qu’une seule fois, à Hanovre, au 1er tour du Mondial de 1974. Les hollandais ont fait preuve d’une grande combativité et on pu l’emporter à une équipe uruguayenne forte et doublement championne du monde pour se qualifier à la finale face à l’équipe d’Espagne. Cette dernière a du jouer le match plus important de toute la coupe d’après ses joueurs. Elle a affronté de son côté la grande équipe de la la Mannschaft et a pu imposer clairement sa loi à cette dernière (1-0).

Les ibères ont largement dominé le jeu et ont pu traduire cela en un joli but signé Carlos Puyol en deuxième période. La Roja a pu arracher sa chance pour être titrée pour la première fois championne du monde … Pas d’anticipation puisque le 11 juillet dévoilera sûrement le dénouement tant attendu !

 

Maryame Laazizi

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.