Presse :  »Nichane » rend l’âme

Après 4 années d’existence mouvementée, l’hebdomadaire arabophone du groupe TelQuel  »Nichane » a mis la clé sous le paillasson. Le Groupe TelQuel estime la chute du chiffre d’affaires publicitaire de Nichane, entre septembre 2008 et septembre 2010, à 77%, ce qui a engendré des pertes de 10 millions DH.

Cette fermeture remet en avant l’anomalie qui existe dans le rapport entre la presse et la publicité au Maroc, les annonceurs donnant la priorité aux médias francophones qui bénéficient donc d’une manne publicitaire plus importante que la presse arabophone.(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.