L’Algérie libère Mustapha Selma Ould Sidi Mouloud

Le Maroc se félicite de l’annonce de la libération, ce mercredi 6 octobre 2010, de Mustapha Selma Sidi Mouloud, enlevé le 21 septembre dernier alors qu’il regagnait son domicile dans les camps de Tindouf en territoire algérien.

Sa libération intervient suite à la forte mobilisation nationale et internationale et aux pressions exercées sur l’Algérie au regard de ses responsabilités juridiques et politiques incontestables dans ce domaine, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Mustapha Selma Ould Sidi Mouloud a été arrêté après avoir exprimé son soutien public à l’Initiative marocaine d’autonomie, opinion largement partagée par une grande majorité de sahariens dans les provinces du Sud et dans les camps de Tindouf et soutenue au niveau international.

A l’occasion de cette libération, le Maroc interpelle la communauté internationale sur la nécessité de garantir à Mustapha Selma Ould Sidi Mouloud la liberté de circulation et d’assurer son droit à la libre expression de ses choix politiques.

Le Ministère des Affaires Etrangères et de la coopération rappelle enfin le caractère illégal et inacceptable, à tous points de vue, de la détention de Mustapha Selma Ould Sidi Mouloud et rejette formellement l’existence de soi-disant « législations », « organes judiciaires », « institutions de la rasd » ou « territoires libérés ».(La Vie Eco)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.