Maroc: Des directives pour l’éducation des personnes en situation de handicap

Maroc: Des directives pour l’éducation des personnes en situation de handicap

Le Comité National de Concertation pour la Promotion et la Défense du Droit à l’Education Inclusive, vient de présenter sa vision et ses recommandations concernant la question de l’éducation et l’enseignement des personnes en situation de handicap au Maroc.

Cette rencontre a permis de présenter les étapes à venir pour une meilleure inclusion des enfants en situation de handicap dans le système éducatif marocain suite à la récente annonce du ministère de l’Education nationale de l’adaptation des épreuves du baccalauréat à cette catégorie d’élèves.

A cette annonce, l’Union nationale des associations œuvrant dans le domaine du handicap mental au Maroc (UNAHM) n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction, souhaitant que ces efforts se poursuivent. Ces acteurs associatifs, ont saisi l’occasion pour insister sur la nécessité de prendre en considération tous les types de handicap.

Pour la présidente du collectif Autisme Maroc et membre du Comité national de concertation, Soumia El Amrani il est important d’adapter cette décision à tous les candidats souffrant d’un handicap mental sans exclusion aucune.

Allant dans le même sens, le directeur de l’espace Al Massar pour la trisomie 21, Said Hansali, estime que ces démarches doivent être généralisées, afin de permettre à l’ensemble des personnes souffrant de handicap de passer leurs examens.

Le Comité national de concertation pour la promotion et la défense du droit à l’éducation inclusive pour les personnes en situation de handicap, est une plateforme qui vise à ancrer la culture de dialogue avec les établissements publics, à rendre effectif le droit à l’éducation pour cette catégorie de personnes et à œuvrer pour consacrer le principe de l’éducation inclusive au Maroc.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.